L’intelligence artificielle et le machine learning au secours de la gestion de la conformité

Réda Bouakel

Dès sa création, Fortia a fortement investi dans la R&D avec l’objectif de concevoir des algorithmes de machine learning et d’intelligence artificielle susceptibles d’automatiser la gestion de la conformité des investissements.

En 2015, la société a lancé la première version de son logiciel Innova® qui permet d’extraire de l’information textuelle de documents PDF et d’automatiser la création de règles et le calcul de ratios de conformité des fonds d’investissement. Dans ce contexte, la librairie Janus lib et le moteur de calculs Genius ont pour objectif de réduire considérablement l’intervention humaine dans le processus de recensement de règles dans les prospectus et contrats et le paramétrage de requêtes vers la base de données.

Janus lib est un ensemble de routines de machine learning, de prétraitement et post-traitement de données textuelles basé sur des algorithmes robustes de régression et classification, bien étudiés et prouvées dans la théorie, sans contraintes pour l’ajout de méthodologies et développements supplémentaires dans l’avenir.

Contrairement aux algorithmes «classiques» où les événements d’entrée et les instructions à exécuter sont explicitement prédéfinis, la méthodologie utilisée dans Janus est basée sur les statistiques et l’apprentissage automatique. Parmi les avantages principaux de cette approche d’application d’apprentissage de machines est le fait qu’avec l’accumulation de connaissances la précision des résultats obtenus s’améliore. Plus concrètement, lorsque les utilisateurs d’Innova ajoutent, valident et exécutent quotidiennement des règles concernant les fonds, les algorithmes de machine learning améliorent automatiquement le classification et  interprétation du langage naturel. Comme il s’agit d’une approche générique, on peut facilement entraîner et calibrer la librairie Janus afin de pouvoir traiter des documents et des règles écrites en langues différents. Ces innovations combinées à des technologies d’intelligence artificielle (réseaux de neurones…) permettent d’atteindre des résultats très encourageants (entre 97 et 100% de résultats exacts)

Ces technologies disruptives permettent de révolutionner la pratique réglementaire dans les sociétés de gestion de fonds et de faire face à l’évolution permanente des contraintes réglementaires tout en réduisant les coûts. Pour plus d’informations, merci de visiter notre site fortia.fr ou me contacter directement au 06 74 81 49 34.

Réda BOUAKEL

CEO Fortia